AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 need some help?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TEAM HARRY
Marcus T. Hartford
TEAM HARRY
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 28/07/2018
MESSAGES : 196

MessageSujet: need some help?   Mar 31 Juil - 10:04



need some help?

ft. z. lexie neverson

« Mais je t’assure que je ne t’ai jamais trompé. Je n’ai ni le temps, ni l’envie de le faire ! Fais-moi confiance, je t’en prie.

- Arrête ton char ! Les messages sont on ne peut plus explicites. Ta pétasse connaît tout de toi. J’aurais jamais cru ça de toi, ça c’est vrai. Mais t’es comme tous les autres ! Vous êtes tous pareils, des enflures sans respect… répondit-elle avec dégoût.

- Tu crois vraiment ça ? On vit ensemble depuis tout ce temps et tu penses que je suis une enflure sans respect ? Je t’ai déjà prouvé cent-mille fois que tu pouvais avoir confiance en moi, que j’étais irréprochable avec toi. Ça fait trois semaines que j’essaie de te démontrer par a plus b que cette fille est folle dingue, mais finalement c’est quand même moi l’enflure ? Ça laisse à réfléchir quand même.

- Mais vas-y, réfléchis autant que tu veux. J’en n’ai rien à faire de ce que tu penses être ou ne pas être. Tu dirais n’importe quoi pour que je ne te foute pas dehors de toute manière. Et au final, dans deux jours ça recommencera, comme ça fait dix fois qu’on a cette même conversation. Merci de ta considération !

- Mais ça peut aussi très bien être la dernière fois qu’on parle de tout ça. Tout se passait très bien, on envisageait de se marier y’a moins d’un mois de ça ! On va quand même pas oublier tout ça juste à cause de quelques pauvres SMS ?

- Je te jure que tu remets ça sur le tapis encore une fois, et tu dégages immédiatement de cet appart.

- Mais… Regarde-nous, on était parfait. C’était ça la suite logique des choses, pas qu’on se détruise mutuellement à petit feu. S’il te plaît, reviens à la raison…

- Mais pardon ? Moi ? REVENIR À LA RAISON ? Mais tu débloques complètement mon petit gars. Tu sais quoi, tu prends tes clics et tes clacs, et tu te casses. Et je ne veux plus jamais te revoir ! Tu m’entends : JAMAIS ! »

Clac !

Des hurlements. Trois semaines de vociférations constantes, sans ne jamais réussir à placer un mot doux ou agréable. Chaque instant était devenu infernal, cette ambiance qui régnait était absolument invivable. La racine même de leur problème reposait entièrement sur un quid pro quo que même Marcus n’aurait su expliquer en détails. Tout lui semblait flou, complètement irréel. Rien de ce qui venait de se passer faisait sens à ses yeux, et il ne parvenait pas à réaliser l’étendue même de son problème. Il se trouvait à présent avec les quelques effets personnels qu’il avait pu récupérer, dans les bras, le tout comprenant son ordinateur portable, quelques sous-vêtements, son bas de pyjama, une chemise vulgairement pliée et sa paire de lunettes qu’il ne portait que dans de très rares occasions. Il faisait face à ce qui s’avérait être à présent son ancien logement, et une multitude de questions surgirent de nulle-part sous sa tignasse brune, telles des bulles qui venaient d’éclater, libérant des parcelles de ce qui semblait être une nouvelle réalité.

Marcus fixa bêtement cette porte grise durant plusieurs minutes, à croire qu’il espérait qu’elle s’ouvre de nouveau, laissant apparaître le visage angelot de la jeune fille qui l’avait tant injurié. Peut-être le laisserait-elle entrer, ne serait-ce que pour quelques minutes, histoire de réaliser tout ce qu’il venait de se passer durant ces quelques derniers instants. Mais rien n’y fit, elle resta close. Le jeune homme tourna alors les talons, rejoignant l’escalier avec nonchalance. Il aurait voulu pleurer, s’effondrer en sanglots dans cette toute petite cage d’escaliers aux innombrables marches. Son corps était chaud, il ne respirait plus normalement depuis plusieurs minutes. Malgré tout, il continuait de descendre les quatre étages de l’immeuble d’un pas lent et saccadé, avant d’ouvrir la porte principale et de tomber sur ce qui ressemblait étrangement à sa collection Francis Ford Coppola, à son sac à dos béant, qui laissait s’échapper joyeusement son contenu de vêtements et de vieilleries et à son unique paire de chaussures qu’il n’avait pas eu le temps de happer avec lui dans sa descente aux enfers. Les passants observaient avec curiosité cette scène, digne d’un film américain au scénario déjà tout tracé. Certains se moquaient, avec plus ou moins de discrétion, d’autres semblaient outrés de la manière dont les jeunes de nos jours pouvaient être sans gêne et tapageurs. Ce moment de honte suprême était sans aucun doute possible, le pire instant de toute l’existence de Marcus. Il avait beau essayer de se ratatiner le plus possible sur ses affaires, il avait cette vilaine impression que le monde tout entier le dévisageait et riait vulgairement en le pointant du doigt. Tout cela était digne de son pire cauchemar ; quoi que même sa propre imagination n’aurait jamais pu créer un tel moment d’humiliation. Marcus leva les yeux en direction de la petite fenêtre du quatrième étage de son immeuble. Les rideaux étaient tirés et ils volaient doucement dans la légère brise de ce chaud début d’après-midi. Elle n’observait même pas la scène. Il n’y avait plus rien qui les liait. Elle avait déjà fait son deuil de leur histoire d’amour.
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TEAM SAM
Z. Lexie Neverson
TEAM SAM
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 08/07/2018
MESSAGES : 55

MessageSujet: Re: need some help?   Dim 12 Aoû - 17:41


❝ Need Some Help? @Marcus T. Hartford
Aujourd’hui était ma journée pour aller faire mes courses! J’avais besoin de plusieurs choses pour chez moi et il fallait vraiment que je me décide à le faire. Je n’avais pas tellement de motivation je devais bien l’avouer! J’aimais bien me prélasser chez moi mais je ne pouvais quand même pas passer ma vie dans mon canapé à regarder des série télé quand je suis en congé! Je dois me bouger aussi! Je me décidais au bout d’un moment d’aller sous la douche chaude histoire de bien m’ouvrir les yeux , et je me préparais doucement. Je laissais mes cheveux lousse légèrement ondulé sur mes épaules je n’avais pas envie d’avoir les cheveux attachés aujourd’hui! J’allais enfilé une robe blanche et enfilais des ballerines , je voulais marcher et je n’avais pas envie de me retrouver les pieds en compote quand j’allais revenir quand même! Je mangeais un petit morceau avant de sortir sinon je savais que j’allais acheter absolument n’importe quoi sur le coup de la faim! Je prenais mon petit sac ensuite avant de finalement me décider à sortir et commencer à marcher sur le trottoir..Je ne portais pas tellement attention à ce qui se passait autour jusqu’à ce que j’arrive à un endroit où les gens semblait observer quelque choses d’Intéressant...Je m'approchais doucement pour regarder ce qui se passait et je remarquais alors le jeune homme, installé par terre avec le regard terriblement triste...Le coeur me serrais juste à le voir, le pauvre...Il levait la tête vers une fenêtre fermée et je devinais qu’il ne venais clairement pas de passer un moment agréable! Tout le monde autour de lui le regardais sans avoir l,intention du tout d’aller l’aider, même que certain semblait littéralement ce moquer de lui! Je soupirais de découragement en voyant ça...Le monde était tellement malade! Je poussais quelque personne pour m’approcher du jeune homme et je m’installais à genou à côté de lui..

Est-ce que je peu t’aider?

Lorsque son regard se posait sur moi, je lui fit un sourire remplis d'amitié pour lui. Non je ne le connais pas, je ne sais rien de son histoire ou de qui il est ou quoi que ce soit...Mais je sais que ce qu’il vient de vivre n’a certainement rien de drôle et qu’il ne mérite absolument pas que tout les gens le regarde de cette façon et se moque de lui...Un rigolait d’ailleurs soudainement un peu plus fort et je me retournais rapidement vers lui pour le foudroyer du regard...Bon je sais je ne suis pas tellement effrayante mais le message passait quand même! Puis je me retournais de nouveau vers le jeune homme à qui je tenais compagnie par terre.

Ne t’occupe pas d’eux , les gens sont bête et méchant parfois...Il ne savent pas faire d’autre simplement!

Je lui lançais une nouvelle fois un petit sourire, essayant d,être le plus agréable possible avec lui..
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
need some help?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: J'ignore de le savoir :: Des fois, t’as pas un peu envie de pas rien faire ? :: Flashback-