AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Miku ボ a mirror broken by a cold blade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miku Yamaoka
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 24/09/2018
MESSAGES : 12

MessageSujet: Miku ボ a mirror broken by a cold blade   Mar 25 Sep - 7:03




" 甲羅はしばしば物語を隠す "


"Miku "彩姫" Yamaoka"


◑ Nom Yamaoka. ◑ Prénom(s) Miku. Nom japonais: 彩姫  ◑ Date et lieu de naissance 13 octobre 1997 à Fukuoka (Japon). ◑ Nationalité Japonaise. ◑ Orientation sexuelle Bisexuelle. ◑ Statut civil Célibataire. ◑ Profession et/ou études Chanteuse et musicienne reconnue au Japon. Gagnante d'un télé-crochet musical japonais. ◑ Quartier d'habitation Santa Monica: Emménagement dans une petite maison paisible au milieu de la nature loin du milieu urbain de la ville afin de savourer le calme et la tranquillité comme j'aime tant. ◑ Qualités et défauts de ton personnage Solitaire • Passionnée par mes passions • Créative • Rêveuse • Dans ma bulle, dans mon monde • Impulsive • Lunatique • Têtue • Possessive • Imprévisible • Distante • Froide • Pas bavarde • Réservée • Rancunière • Insouciante • Fidèle quand cela se présente • Chiante • Grincheuse • Débrouillarde • Dis ce que je pense • Direct • Intelligente • Maligne ◑ Avatar Saiki Atsumi. ◑ Groupe L'Anachorète Hypocondriaque. ◑ Crédits Mwa (avatar; gif)

L'hémorragie de tes désirs s'est éclipsée sous la joue bleue dérisoire



Tics et manies et de ton personnage
Au couché du soleil, les fantômes réapparaissent afin de salir les quelques lueurs de lumière qui essayent d’apartés la colline dangereusement rocailleuse et glissante de mon esprit, de mon âme tout entière. Fuie me disent-ils d'un ton menaçant ! Mais je ne suis pas née sous la lame froide d'un katana pour succombé à la première menaces créée de toutes pièces par mon esprit ! Hors de question ! Je ferme les yeux afin de suivre les douces mélodies qui me guide vers un autre chemin plu calme et silencieuse: Sans la musique, je me serais sans doute noyée dans les profondeurs de l'obscurité des abysses sans qu'aucune main puisse m'aider à sortir la tête de l'eau. J'ai ma propre culture et coutume que j'aime tant, je voyage pour la première fois à l'étranger dans une nouvelle langue, une nouvelle culture, un autre pays à l'opposé du monde. Cette aventure en Terre inconnue me fout un peu la boule au ventre. Je ne sais pas à quoi m'attendre ici et si cela sera un succès ou un échec. Mais maintenant peu importe, je suis lancée et je ne vais pas reculer. En tout cas même si je dois encore m'améliorer dans la langue anglaise. Je pense que ça devrait le faire. C'est une certitude, je vis pour la musique, je respire pour la musique, j'ai vendue mon cœur et mon âme aux Dieux de la musique: J'ai que de yeux pour ça ! J'aime tant la scène et partager ma passion avec mes fans que je souhaite la partager à travers le monde. J'aime aussi lire et ainsi me plonger entre les lignes d'un roman par exemple. Je suis très difficile à vivre, à comprendre et j'ai l'impression que je suis déjà morte. Mais cette froideur de la solitude m'apaise au plu profond et ce silence radio, me satisfait amplement ! Je suis à l'aise seulement quand je m'aventure dans mon monde à moi, ou pas à pas, je vois ou je vais. Néanmoins, je dois avouée que j'apprécie particulièrement la mode et surtout j'adore avoir des tonnes de vêtements dans mes placards à m'en faire perdre la tête. Je prends beaucoup soin de moi et à mon apparence: Je dois prendre au moins 3 douches par jour et je m'occupe de mes cheveux pendant des heures (J'exagère un peu je pense): Mes cheveux c'est sacré. Malgré tout, je pratiquais le kendo au Japon: J'étais une bonne élève et j'apprécie grandement les arts martiaux où j'ai pu également pratiquer le ju-jitsu à des occasions, un art martial que je maîtrise particulièrement bien. Je suis fan ! La seule chose où je suis pas difficile, c'est la nourriture. Je mange...tout ce qui est mangeable: Enfin, j'ai pas encore trouver de plat ou de nourriture que je n'appréciais pas. Cela dit, vu que j'ai vécue qu'au Japon, c'est la seule coutume culinaire que je connaisse. Je n'aime pas parler de moi et encore moins de mon passé, je suis de nature pas bavarde mais à ce sujet je suis muette comme une carpe. Il est clair que je fais très difficilement confiance car ce mot est inexistant pour moi et j'ai toujours compris dans ma vie qu'il fallait faire confiance qu'à sois même ! Je ne risque pas de changer mes règles. J'aime pas faire la fête car à mon gout c'est une perte de temps, surtout quand c'est pour la plupart du temps avec des hypocrites: Le mot "ami" est un mot que beaucoup de personnes salissent. A vrai dire, il est rare qu'une personne soit intéressante à mes yeux puisque chaque tombes cachent des détails négatives à mon sens: Dont la mienne. Ainsi je n'aime pas les hypocrites, tout comme les menteurs, ceux qui prennent les gens de haut et j'ai une profonde haine pour les machos: Je serai prête à les étriper ! En dehors de ça, je n'aime pas le football et la violence gratuite. Pour ainsi dire, je déteste le monde dans lequel nous vivons.   
 
Le petit cocon de ton personnage
Je vis seule dans l'environnement qui me convient et me plait le plus. Une maison pas très grande et très confortable mais une demeure qui me correspond le plus ! Je n'ai pas besoin d'avoir une belle et grosse maison car le principal c'est que j'ai un toit pour mon arrivée en Amérique et sur laquelle je peux m'appuyée. D'autant plus, ça me change d'air de ma demeure au Japon en plein centre ville: J'en avais ma claque de ce quotidien bruyant ou mes précieux moments de calme étaient minces. La nature et l'éloignement de la ville à Santa Monica me permettent de trouver l’harmonie que j'inspire tant. Le petit jardin m'offre également une parfaite connexion avec la nature lorsque je décide de m'éditer face à ce royaume fantastique. Ou comme chaque jours, je sors ma guitare à cordes afin de partager ça à l'air libre et à l'abri de la moindre ondes négatifs. 
  
Que pense t-il de la ville de Los Angeles ?
Ce que je pense de Los Angeles ? Ou des Etats-Unis ? Je suis certainement pas la meilleure pour répondre à cette question: Pour faire simple, je n'ai aucun avis sur la question, ça m'est indifférent ! Si j'arrive à Los Angeles, c'est pas pour faire du touriste à travers la ville. C'est seulement dans un but professionnel et la ville de Los Angeles est l'une des meilleures pour accomplir certaines taches professionnelles. En arrivant ici, j'espère simplement montée en grade dans ma jeune carrière de chanteuse. Et que ma musique dépasse les frontières Japonaises. 

Pourquoi avoir choisi ce groupe ?
Pour la simple et bonne raison est que les autres groupes ne me correspondaient pas ! J'aime pas faire la fête et être entourée de personnes. L'amour c'est juste un conte de fée pathétique pour les personnes trop naïves et stupides. Et le dernier je suis bien trop impulsif pour ça. Mes nerfs me lâchent très vite et qu'il est conseillé aux personnes d'y réfléchir à deux fois avant de me faire chier.

Quel est le petit secret de ton personnage ?
Derrière un visage, se cache souvent un autre visage plu doux qui s'efface avec le temps à cause d'une page de la vie qui a mal tournée. Ma carapace dure comme le métal ne s'est pas forgée pour faire jolie et n'est pas là pour tromper les personnes qui s'approchent de moi. Aujourd'hui je suis celle que je suis et en rien cela ne pourra changer. Car au final, mon traumatise subit lorsque j'étais plus jeune était un mal pour un bien. Malgré ce drame qui met survenu comme un raz de marée. Cette carapace se forgeait bien au-delà de cette sombre page. Une absence trop présente pour une simple enfant, un vide qui ne peut être remplacer. J'ai toujours pensée que jamais, j'aurais dû être mise au monde. 

Du temps qui se passe contre duquel on ne peut rien...


Parce que nous sommes curieuses, forcément, nous allons te demander touuuuut un tas d'informations bien croustillantes à ton sujet. Ton prénom/pseudo Aly'sia. Ton petit âge 19 ans. Ce que tu fais dans la vie à part tuer des gens Dans la restauration. Personnage inventé ou scénario inventé. Au départ j'étais là pour prendre un scénario et il y en a qui m'ont plu Razz Mais finalement j'ai décidée de créer mon propre personnage de A à Z pour le moment. A voir plus tard pour un scénario.  Où as-tu connu le forum? en cherchant un forum à rejoindre et je suis tombée sur celui là qui m'a l'air sympathique et actif. Smile  Un dernier petit mot ? Vivement que je vous rejoigne heart3 .

Être ou ne pas être, telle est la question sinusoïdale de l'anachorète hypochondriaque

Code:
[url=http://vice-et-versa.forumactif.org/t4253-miku-a-mirror-broken-by-a-cold-blade#122883][color=red]◑[/color][/url] <span class="titlecat1">Saiki Atsumi</span> - Miku Yamaoko
[b]Miku Yamaoka : [/b][i]Santa Monica[/i]
[b]Miku Yamaoka : [/b] [i]Chanteuse, membre (chant) d'un groupe de J-Rock célèbre au Japon[/i]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miku Yamaoka
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 24/09/2018
MESSAGES : 12

MessageSujet: Re: Miku ボ a mirror broken by a cold blade   Mar 25 Sep - 7:03



Dessine-moi un mouton


あヺゖ • Le début d'une longue route dangereusement blessante.


Octobre 1997 Je ne me souviens évidemment pas de mon jour de naissance. En ce 13 octobre 1997, à la préfecture de Fukuoka, née un bébé qui n'a pas encore conscience que la vie lui réserve des surprises que ça soit en bien ou en mal et que ce bébé entame un long voyage pleins de rebondissements. Ce bébé c'est évidemment moi, et j'aurais bien voulu voir la tête de mes parents quand ils ont appris qu'ils allaient avoir un enfant. Je l'ais appris à mes détriments que c'était un événement qui n'était pas prévu dans leur programme. L'arrivée d'un bébé n'a pas été le rayon de bonheur attendu pour mes parents et en particulier mon père, si je puisse l'appeler ainsi. Mon père s'appelait Hidio et travaillait comme employé dans une entreprise réputée au Japon. Il était plutôt bien payé contrairement à ma mère qui se nommait Jun. La pauvre se battait chaque jours pour survivre en enchaînant les petits boulots mal payés: Mon arrivée n'avait évidemment rien arrangée dans ce tableau sombre. Mon "père" était un gros connard et je n'ai pas peur de le dire, il était la définition même du macho par excellence. Il prenait les femmes comme des moins que rien par rapport aux hommes dans cette société. Je suis persuadée qu'il n'avait jamais aimé ma mère et l'utilisait juste pour soulager ses besoins sexuels. Ce genre d'homme me dégoûte et le décrire comme mon père me donne envie de vomir. Je me demande bien encore aujourd'hui comment ma mère avait pu tombée dans les filets de cet homme et son charme d'huître. Mon arrivée amenait une tension  entre eux qui devenait oppressante chaque jours qui passaient. Néanmoins, mon père ne levait pas le petit doigt pour moi et pour aider ma mère a élevée un enfant. Il m'ignorait sans cesse et avait bien fait comprendre que si le destin lui attribué un enfant : Ça serait un garçon et rien d'autre. Pour lui, je n'avais aucun avenir et je n'étais qu'une lamentable erreur ! Ma mère vécut très mal cette situation et j'étais devenue un poids bien trop lourd sur ses épaules ! Elle n'était qu'un château de cartes fragile où un simple coup de vent suffisait à tout faire écrouler. Au fur et à mesure du temps, cette situation me chagrinait au plus haut point. Je n'étais pas spécialement proche de ma mère à cause de ce mur en béton qui s'opposait entre nous : Nous n'étions pas une famille unie. La fille unique que je suis et j'étais, j'étais déjà seule face à cette montagne d'obstacles. Je ne cherchais pas spécialement à attirer l'attention de ma mère vers moi  puisque ce n'était pas dans ma nature de dévoiler mes chagrins et  peines vers l'extérieur. Dans tout ces sombres facteurs, elle se donnait au moins tout le mal du monde pour me nourrir, contrairement à un père inexistant. Mais j'avais besoin d'un amour maternel pour me mettre bien droite dans mes chaussures. Je ne partageais rien avec ma mère mais malgré tout, j'aurais aimé que ça soit différent avec elle : Être l'enfant unique d'une telle famille, c'est dur à vivre.


あヺゖ • A la recherche de mon nouveau monde


Jeunesse Je suis comme un bloc de glace qui flotte sans but sur une mer gelée. Les goûts et les couleurs sont des étrangers dans ma mer sans fin et je ne puis les accueillir car cela est impossible pour moi. Par un miracle lors d'une nuit froide, un espoir me parvenait jusqu'à moi, où dû moins jusqu'à mes oreilles. Par pure hasard, j'avais entendue un groupe de J-pop à la télévision et même si dans un sens le style musical ne m'a pas plu en général. Quelque chose de spécial et bien fine m'avait attirée !  De la même façon qu'un samouraï est attiré par n'importe quelle lame d'un katana. J'avais tout de suite compris que j'avais l'oreille musicale mais que surtout l'art de la musique m'avait conquis lors de cette nuit hivernale de ma jeunesse. La musique deviendra vite ma bouée de sauvetage, je ne pouvais pas vivre sans musique dans les oreilles : J'y construis mon monde et ma solitude loin de la réalité de la vie quotidienne. Je ne me faisais pas d'amis car j'étais mais surtout bien dans ma bulle, seule, où je laissais personne n'y pénétrait. Je pris une véritable passion pour la musique et la chanson dès mon plus jeune âge et j'utilisais mon vécu du temps pour commencer à écrire des paroles de chansons, à mon image. J'avais à chaque pas de ma vie un bout de papier pour combler mes chagrins où mon imagination s'éteindre sur des montagnes de feuilles. J'avais trouver l'espoir d'avoir trouver un sens à ma vie et j'ai pris l'habitude en ces temps de me satisfaire du peu que j'avais : Un peu qui s’était vite transformer en une valeur qui valait beaucoup de choses. Mon esprit ouvert m'a également conduit en direction des livres et plus particulièrement vers les romans en tout genre. Je passais des heures à la bibliothèque ou encore dans mon lit à me plonger dans les vagues d'une histoire : Dans mon école, mon endroit préféré était évidemment la bibliothèque. Là ou seul le calme régnait en maître ! 


あヺゖ • Quand l'inattendu survient pour vous offrir un nouveau souffle.


2011 Tout laisser croire que je menais une vie agréable. Je m'en sortais plutôt bien à l'école où j'avais de bons pourcentages et. ..seule l'école compte alors tout devrait aller. Mais peu importe mes résultats scolaires, ma situation avec mes parents ne s'arrangeait pas avec le temps. Mon soit disant père avait même disparu de la circulation puisqu'il s'était séparé de ma mère à causes de disputes trop intenses et qui s’enchaînaient comme une boucle sans fin:Une rupture qui était imminente. Mais à la surprise, il finit par réapparaître sans prévenir mais surtout, il semblait changer dans sa façon d'être avec moi : Il ne m'ignorais plu ! Et rien que ça, c'était un grand pas vers l'avant. Ma mère était de nature vraiment naïve et retombait quasiment dans les bras de mon père stupidement ce jour là : l'amour peut vraiment rendre aveugle. Mon père avait eu une promotion dans son boulot et quand il s'agissait d'argent, il avait le sourire jusqu'aux oreilles. En dehors de ça, il m'ignorait plu à sa façon puisque le seul geste qu'il a fait envers moi. C'était de m'inscrire à des cours de Kendo et de Ju-Jitsu: Avec les meilleurs maîtres d'art martiaux de la ville ! Mon père m'accompagnait à mes entraînements et aux cours, ainsi qu'à des tournois amateurs et juniors. Il était sévère et trop stricte avec moi ! Il voulait que je sois parfaite dans le maniement de ces arts martiaux. Avec ça et l'école, je n'avais plu de temps pour moi et cette situation m'affectait dans le mauvais sens. Avoir un père trop autoritaire comme ça sur le dos est très insupportable: Je me sentais plu respirer et chaque jours l'air devenait toxique et irrespirable. Malgré tout, je pris finalement goût à ce dur quotidien et je suis finalement devenue passionnée par les arts martiaux : Les arts martiaux sont une poésie où chaque art raconte son histoire. Je  suis devenue championne junior régional de Ju-Jitsu et c'est seulement grâce au travail de cette discipline. Je ne m'étais jamais plains de mon quotidien difficile car je savais que cela était utile pour moi et qu'aussi je m'adapte vite aux difficultés.


あヺゖ • Le drame qui transperça le cœur tel un katana aiguisé.


2013, juillet  Mes parents s’étaient remis ensemble et évidemment je n'avais pas mon mot à dire là dessus. Mais le fond de ma pensée à ce ridicule manège se ressentait grandement. Même si ma mère essayait de me rassurer, je présentais que c'était une erreur fatale: Les oiseaux morts du passé ne chanteront pas de nouveau par miracle. Ma méfiance s'avérait exact puisque rapidement des disputes à ne plu en finir refaisaient surface. Et encore plus quand mon père avait perdu son boulot pour renvoi.m: C'était vraiment devenu de nouveau insupportable et stressant chaque jours. Le 13 octobre est le jour de mon anniversaire, un jour dont je n'ais jamais vraiment fêtée mais cela m'est vraiment égal. Je rentrais de l'école à pieds comme toujours puisque à ces heures, le métro est à ses heures de pointe et c’était difficile pour moi de rentrer en métro avec tout ce monde: J'ose pas imaginer le  bordel à Tokyo. A mon arrivée à la maison, je m'étais aperçue qu'il n'y avait pas un chat à l'horizon. Insouciante, je ne me posais pas de questions sur la raison de l'absence de ma mère. En jour de non entrainement, j'avais profité de la tranquillité pour me plonger dans un roman thriller pour m'envoler ailleurs. C'est alors que la mort donnait un coup de téléphone ! c'était ma tante a l'autre bout du file, et j'avais sentie dans le ton de sa voix que quelque chose d'assez grave s'était produit. Elle m'annonçait alors que mes parents sont décédés suite à un accident de la route. À cet instant, j'avais l'impression que le monde s'écroulait autour de moi, j'avais le souffle coupé comme ci que j'avais reçu un terrible coup de poing à l'estomac. Ma mère tuait sur le coup, et mon père succombait à ses blessures avant qu'il arrive à l'hôpital le plus proche. Suite à cette tragédie, je me referma encore plus sur moi même et je devenais réellement qu'un simple miroir de pierre. Ma relation avec mes parents n'a été qu'un lamentable échec et je regrette principalement que ma colombe ne se soit pas envolée pour envoyer un message à ma mère pour lui signaler ma détresse. Ma rancœur envers mon père m'oblige à penser que cet accident de la route n'est pas survenu par un simple hasard. Je n'ais pas verser une seule larme, mais le mal être en moi était belle et bien réel: Je souffrais.


あヺゖ • La cascade de la démence.


2014 Depuis la disparition de mes parents à mes 16 ans. je vécue chez la seule famille qui me reste: ma tante. Etant trop jeune pour prendre mon indépendance. J'étais vraiment dans une situation beaucoup trop délicate: Je ne connaissais pas tellement ma tante et elle non plu, et je devais vivre sous son toit comme-ci de rien n'était. Après la tragédie, je pensais énormément à ma mère qu'elle finissait par me hantée l'esprit. Je me sentais si mal quand je pensais à elle en pensant à tout ce qu'on avait loupées ensemble. J'en veux à la vie d'avoir été si cruelle avec elle, et nous ! J'ai arrêtée de m’entraîner au kendo et au ji-jutsi, ainsi que les compétitions : J'avais le moral dans les chaussette et je n'avais plu la foie pour le moment. Jamais j'aurai pu croire ça, mais l'absence de mon père à mes entraînements laissait un grand vide qui était irremplaçable : Le faites qu'il me gueulait dessus lorsque je faisais mal quelque chose me manqué, c'est fou. Mon moral à plat se ressentait sur ma scolarité, mes pourcentages étaient en baisse et je n'arrivais plu à suivre le cours de ma vie. Mon état devenait critique et j'ai fini par craquée en essayant de passer l'arme à gauche : J'avais ingurgité sans hésitation des tonnes de médicaments qui m'ont mis dans un état affreux. Ma tante me trouva inconsciente sur mon lit et les boîtes de médicaments qui traînaient avait alerter ma tante qui se précipita pour appeler une ambulance. J'entendais une voix qui m'appelait, comme un signal de détresse : J'avais la sensation que ma mère me disait de la rejoindre pour qu'on rattrape le temps perdu. Je mentirai si je disais que je n'étais pas devenue folle, c'était le cas et j'avais besoin d'aide pour qu'on me sorte de ce tourbillon de folie: La voix me hantait chaque nuits. Ce n'était pas mon heure de claquer et Dieu avait raison puisque j'avais un destin à accomplir sans que je le sache à ce moment de ma vie ! Après mon séjour à l'hôpital, j'ai été internée dans une clinique de Fukuoka afin d'être soignée et de suivre un traitement : J'étais en grosse dépression et j'avais des troubles d'après mon diagnostic. J'y suis restée plusieurs mois avant de sortir après le feu vert de mon psy. Il est vrai qu'à la sortie de cette clinique de fou, je me sentais plus légère, l'esprit vide de pensées négatives. Mais c'est un endroit que j'aimerai oublier et ne plu jamais y retourner.


あヺゖ • Chance ou talent ? 2 détails qui ne peuvent cohabiter


2015, Février  Ma période bien sombre jusqu'au fond du puits n'était plu qu'un lointain souvenir. Quand une personne sort d'un endroit comme celui ci, la rechute n'est pas à prendre avec des pincettes : Il y a toujours un risque que les griffes se resserrent de nouveau contre nous. Mais la musique me sauva en me donnant le peu de bonheur que je pouvais avoir dans ma vie. Grâce à la musique, j'oublie tout le reste, je suis qu'une simple plume qui se laisse emporter par le vent. Après mes mésaventures, je me suis rapprochée de ma tante de façon très naturelle. Elle donna l'impression qu'elle tenait grandement à moi. J'avais l'impression d'avoir construite une certaine complicité avec elle, malheureusement ça s'est fait grâce à ma dépression et je le pense encore aujourd'hui: Sans ça, je pense pas que ça aurait la même histoire. Une certaine complicité, qu'à une mère avec sa fille... Je découvrais ainsi ce que ça fait d'avoir une complicité avec un membre de sa famille et j'imagine que c'était désormais ma unique et dernière chance de tisser un lien pareil. Pour me rendre bien dans ma peau, ma tante m'a offert une jolie guitare à cordes: Elle savait que j'aimais la musique alors elle m'a fait le plus beau cadeau que j'ai eu de toute ma vie. J'y effectuais mes premières grattes dans ma chambre et je ne pensais pas que jouer d'un instrument était comme un voyage dans les yeux d'un oiseau. Dès le début, je me débrouillais bien, je m’entraînais seule dans ma chambre afin de m'améliorer. Je décrochais mon diplôme avec succès en ayant repris du poil de la bête à la fin de l'année et je réussis à avoir une place au conservatoire de Tokyo, rien que ça ! J'avais comme l'impression que j'étais heureuse pour la première fois de ma vie quand je fis bagage pour la capitale. Ça me semblait si bizarre de ressentir cette émotion nouvelle pour moi... Je me sentais bien, tout simplement. A Tokyo, j'ai pris un vieux studio à 2 pièces à peine en centre ville. Un vieux taudis plus qu'autre chose, mais quelque chose dans mes moyens et je fais avec: D'ailleurs, ma tante m'a aider à obtenir ce studio à Tokyo, et elle n'est pas non plus riche, mais j'aurais pas pu toute seule De toute façon, ce studio me suffisait amplement, c'est devenu mon cocon. mon monde à moi que j'ai d'ailleurs toujours aujourd'hui ( A l'intérieur c'est un vrai bordel mais chut ) : En quittant le Japon, je ne l'ais pas vendu. Arrivée à Tokyo, j'ai dû me débrouiller seule pour les frais du studio et du conservatoire. Ma tante m'envoyait des Yen chaque jours pour m'aider mais j'avais dû quand même trouver des petits boulots : Du genre. comme chanter et jouer de la guitare dans un bar, un lieu public ou même je m'installais dans le métro de temps à autre. J'adore la ville de Tokyo, tout comme ma ville natale Fukuoka, je dois dire que je suis fidèle à mon pays et j'aime le Japon: Alors enveloppée l'atmosphère japonaise par mes mélodies et chant. Je le faisais avec un grand cœur et immense plaisir. Mais il y a un détail qui me dérangeait là bas, c'est le bruit jours et nuits qui me cassait la tête à force. C'est encore pire qu'à Fukuoka, mais même si je m'en doutais, je pensais pas que cela me dérangerait autant. Même de chez moi j'entendais que ça, heureusement que par des moments, le soir mais surtout la nuit. Je trouvais mon moment de calme. Il s’avéra que j'ai une belle voix, et qu'ainsi je trouvais toujours des petits boulots dans ce domaine. Au conservatoire j'étais à fond tellement j'aime ça ! J'oubliais tout le reste. j'ai jamais vraiment eu d'amis et encore moins de petit copain: Partout où je vais je reste dans mon coin en zappant les personnes qu'il y a autour. A vrai dire je m'en suis jamais préoccupée d'avoir des amis ou une relation amoureuse. J'étais et je suis agréablement bien seule, dans mon coin, avec ma musique comme seule compagnie et de temps à autre, un bon roman dans les mains enveloppée dans ma couette. Un beau jour, je découvrais via la télévision, qu'un casting pour un concours de chant était ouvert pour une célèbre chaîne Japonaise. D'habitude j'en ai que fiche de ce genre d'émissions, mais à croire que l'appel du chant a été plus fort que moi. Alors sans savoir où je mettais les pieds, je me suis inscrite pour tenter ma chance. Je passais le casting avec brio et c'était déjà une agréable surprise pour moi d'être prise pour l'émission. Je n'arrivais pas à imaginer qu'il y a quelques jours de ça, j'étais dans mon taudis à manger devant la télévision et être avec mes papiers pour écrire des paroles. Et là, j'allais me retrouver à chanter à la télévision Japonaise devant des téléspectateurs devant leur écran. C'était vraiment inimaginable pour moi. Comme quoi, la vie me réservait encore bien des surprises.


あヺゖ • La vie peut basculée à tout moment quand on y met les ingrédients.


2015, Mai Au départ, je croyais que j'étais dans un rêve, mais j'avais beau me pincer, je ne me réveillais pas. Cela voulait dire que c'était ça mon rêve dans la vie, depuis le début. Sans le savoir, j'avais un destin dans la vie et il en aura fallu du temps pour me montrer la voie. J'avais seulement 18 ans quand ma vie changea brusquement. Je n'étais même pas encore majeur, c'est fou quand même. Seulement 18 ans et je gagnais un télé crochet de chant à la télévision Japonaise et ça, seulement grâce à ma voix ! J'ai un don et une chance d'avoir cette corde musicale si magnifique. En tout cas après plusieurs semaines de compétition, j'ai gagnée ! Cette victoire me changea radicalement la vie, car on parlait de moi à la télévision Japonaise et aussi sur internet: Je n'étais plu qu'une simple inconnue qui galérer dans la vie. Mon talent pour le chant était à la découverte de tous. Alors, je ne pouvais plu faire de shopping sans que quelqu'un me reconnaisse et c'était très bizarre au début car je ne n'avais pas l'habitude : Après tout je n'étais qu'une simple citoyenne japonaise fan de musique avant tout ça. C'était et c'est assez drôle de lire un article sur moi, surtout quand ça parle de mon style vestimentaire qui me rends unique. Néanmoins ce qui me dérangeait dans ma nouvelle vie, c'est que je recevais pleins d'invitations pour participer à des émissions, à des interviews, voir même à des programmes décalées. Aller faire ma star sur les plateaux télés, ce n'est pas mon trip et mon délire. Je tiens à garder ma vie "d'inconnue". Je ne cherche pas gloire et fortune, cela ne m'intéresse pas et c'est indigne de moi. Ça me représente pas ! Alors je refusais tout, rien ne m’intéressait, j'apparaissais nulle part et c'était mieux ainsi. J'étais vraiment difficile à approcher. Je postais simplement des tweets sur mon compte twitter pour remercier mes petits fans. Je recevais pleins de propositions de partenariat aussi: comme des propositions de maisons de disques et d'autres chanteurs pour que j'apparaisse sur leur nouveau single où certains étaient quand même très connue au Japon voir en Asie : Du genre des duos, des feat, appelez ça comme vous voulez. Ça aurait pu lancé et propulsé ma potentielle carrière dans un sens. Mais j'avais belle et bien l'opportunité de faire de ma passion mon métier. Là je respire réellement juste pour cet art : C'est un rêve que je pouvais pas laissé passer entre les doigts. Néanmoins je voulais pas m'engager n'importe comment et n'importe où, je prenais pas ce détail à la légère. C'était comme-ci que ma vie en dépendait ! Empruntée la bonne direction pour un chemin calme et zen était important à mes yeux. Je devais avant tout éviter de tomber dans le piège du succès trop brusque et des yeux plus gros que le ventre. Aucunes offres ne me correspondaient et était à l'image de ma personne. Mais j'ai fini par accepter un petit quelque chose: Prêtée ma voix pour un personnage de l'animé One Piece, ainsi qu'interprétée une chanson de l'animé. C’était fun à le faire et très divertissant. C'est tout ce que je faisais pendant un petit temps jusqu'au jour où j'accepta un gros projet qui m'attirait beaucoup. C'était impossible que je refuse ça !


あヺゖ • Formation d'un groupe de J-Rock: Debut du succès total au Japon.


Août 2015 Cette année 2015 a juste été fabuleuse pour moi. Il était loin les années précédentes difficile à vivre. C'était mon année où les aiguilles de l'horloge s’étaient remis en place. Août 2015 a été le début d'une aventure extraordinaire où une jeune femme m'avait contactée pour me parler de musique. Plus particulièrement d'un jeune groupe en formation avec différent talents made in Japan dans le groupe. Elle me proposa d'être à la baguette de ce groupe de J-Rock mêlant le style Hard Rock et Heavy Metal, en devenant la chanteuse du groupe. Ça m'a immédiatement plus car tout les éléments étaient réunis pour que ça m'attire comme un aimant. Le style Rock et Métal sont mes styles de musiques préférées car cela correspond le plus à ma personnalité. Je m'identifie à ce genre de musique comme ci que  je me regardai dans un miroir. Le groupe est composé que de filles et se nomme Band-Maid, ou encore 日の出, ou bien encore Hi no de: C'était juste parfait, l'occasion était trop belle pour la laisser partir. De toute manière, pour devenir chanteuse à part entière. Fallait bien que je saute dans le bain un jour. Quand j'étais encore qu'une inconnue, j'étais fan de ce genre de groupe et de style musicale : Alors je pouvais rien recevoir de mieux. J'ai trouvée ma voie en devenant la chanteuse de ce groupe et j'ai enfin un sens à ma vie, je vis pleinement de ma folle passion. Le groupe réussi remarquablement ses débuts où je nage comme un poisson dans l'eau. Chaque membres du groupe à sa propre personnalité mais c'est vite devenu comme une famille : Nous sommes liées. Le premier album fut un succès au Japon où désormais, je suis devenue très connue au Japon grâce à Band-Maid. On effectue plusieurs tournées à travers le pays et j'y ais vraiment pris goût à être sur scène. Je peux assurer que ça change de la chambre ou du vieux studio. Notre deuxième album est également un succès et nos musiques plaisent à un large public. Je reçois beaucoup d'amour de mes fans où les tournées sont un véritable partage de communion: Le groupe est devenu population au Japon avec de nombreux fans et je suis devenu une "star" dans mon pays. Ce n'était que le début du parcours


 あヺゖ • La fin d'une ère et d'une épopée ?


2018 Un nouveau morceau aurait dû sortir fin 2018, mais au final cela a été malheureusement annuler. Alors que nous étions au sommet de notre art au Japon, le groupe rencontre quelques problèmes, des problèmes au sein même du groupe. Je fais partie de ce problème, car c'est moi même qui me suis accrochée avec la bassiste du groupe. Au point que la tension à l'intérieur du groupe était palpable, un orage prêt à gronder à tout moment. Je m'incline sur le fait que je me suis un peu trop emporter avec mon amie. Mais c'est à cause de mon caractère, je n'y peux rien hélas. Heureusement pour le groupe, les médias Japonais n'ont pas mis la main sur cette affaire. Ça aurait été dégradant pour la stabilité du groupe. Finalement après, mure réflexion, j'ai pris moi même cette décision de quitter un temps le groupe. Au final, il était évident que Band-Maid ne puisse continuer sans sa chanteuse et tête d'affiche. Alors en conclusion, tout les membres se sont mises d'accord pour mettre Band-Maid en stand-by pendant une période indéterminée. En fin de compte, le groupe avait sûrement besoin d'une pause pour apaiser les tensions actuelle. Cela faisait 2 ans qu'on travaillait d'arrache pied: On enchaînait les tournées, les scènes, les photos, les interviews.... bref, une vraie vie de star populaire. On a quand même sortie 2 albums en 2 ans ! Il était temps de "prendre des vacances" en quelque sorte. Et notre retour sera encore plus fort qu'à nos début. Désormais j'ai beaucoup d'argent, du moins je n'ai plu de problème d'argent. Et comme j'avais besoin de changer complètement d'air et je me suis dit pourquoi pas. Avant le retour de Band-Maid, et si je retournerai à la casse départ ? Être de nouveau une inconnue. En quittant le Japon, et même le continent, je pense qu'on me connait dans un pays lointain : à part peut être quelques exceptions qui aiment le Japon, cela n'est pas impossible. J'y retrouverai un calme quotidien mais pour être honnête, je décide de m'envoler pour l'Amérique pour un tout autre contexte. Et si je partais à la conquête du monde ? Et si Band-Maid partait à la conquête du monde ? Les États-Unis est le meilleur endroit pour ça. En voyageant pour l'Amérique, c'est une nouvelle aventure qui commence. J'organise ainsi mon "emménagement" à Los Angeles avant de décoller et cela me prends quand même plusieurs semaines. Malgré mon enthousiasme, j'ai une petite peur de quitter le Japon pour un pays complètement différent... Qu'est ce qui m'attends là bas en réalité ? C'est la première fois que je quitte mes Terres....mon quotidien...Mes traditions...mes coutumes...mon monde. En arrivant à l'aéroport de Los Angeles après un long voyage, je me suis sentie si seule mais ce n'était qu'un petit passage nostalgie de mon pays. Néanmoins j'ai très du mal à m'habituer à l'Amérique, c'est trop différent du Japon, plus que j'imaginais déjà: J'ai un terrible mal du pays. Je peux que me satisfaire que mon chez moi est à un emplacement très agréable. C'est calme et tranquille, ça change de Tokyo et même de Fukuoka. En tout cas je pense qu'il me faudra du temps pour m'habituer aux "Américains". Pour le moment, j'arrive quand même à trouver des petits boulots de chanteuse d'un soir. C'est assez drôle de voir que pour le moment, aucun ne me connait : Ils ne savent vraiment pas qu'ils ont une star japonaise dans leur bar ou salon ? Et que je suis pétée de Yen ? Je suis morte de rire par ce contexte. En tout cas mon anglais me fait défaut parfois mais j'arrive quand même à me faire comprendre pour communiquer pour mes petits boulots. De temps à autre, comme à Tokyo lorsque j'étais encore une inconnue à l'autre bout du monde. Je joue dans la rue et dans le métro. Pour le moment, c'est tout ce que je fais mais ça fait seulement quelques semaines que je suis là : La conquête du monde pour moi et mon groupe attend un peu ahah.     


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TEAM DONNA
Aaron Samuels
TEAM DONNA
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/08/2017
MESSAGES : 524

MessageSujet: Re: Miku ボ a mirror broken by a cold blade   Mar 25 Sep - 8:26

Bienvenuuuue parmi nous Smile
Bon courage pour ta fiche Ouaaaaaah
Je ne connais pas l’avatar mais elle est choupinette coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TEAM SAM
Luce H. Kane
TEAM SAM
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 09/11/2015
MESSAGES : 3845

MessageSujet: Re: Miku ボ a mirror broken by a cold blade   Mar 25 Sep - 15:55

Bienvenue ! cheers
Je ne connais pas non plus l'avatar mais elle est toute mimi cute bonne chance pour ta fiche et n'hésite pas si tu as des questions hug
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TEAM SAM
Venus E. Blossom
TEAM SAM
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 28/09/2016
MESSAGES : 1937

MessageSujet: Re: Miku ボ a mirror broken by a cold blade   Mar 25 Sep - 17:03

Bienvenue parmi nous & fighting pour ta fiche. fight
Je ne connais pas la demoiselle en avatar, mais je suis ravie de voir une japonaise. Ça manquait de saveur asiatique par ici. huhu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miku Yamaoka
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 24/09/2018
MESSAGES : 12

MessageSujet: Re: Miku ボ a mirror broken by a cold blade   Mar 25 Sep - 20:27

Merci à vous pour le bienvenue  hug Et merci pour les compliments  heart3  Oui elle est mimi ahah.

Je ne suis si surprise que vous ne la connaissez pas et je vous souhaite de la connaître alors Razz Dans ce cas si ça manquait d'asiatique, j'ai bien fait de prendre cette avatar et de ramener le bout de mon nez ^^ Vive le Japon  mouton xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TEAM BILL
N. Megan Neverson
TEAM BILL
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 21/09/2016
MESSAGES : 4012

MessageSujet: Re: Miku ボ a mirror broken by a cold blade   Mer 26 Sep - 13:36

Bienvenue parmi nous & bon courage pour la fin de ta fichette. hug
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TEAM HARRY
Matthew McGregor
TEAM HARRY
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 13/03/2016
MESSAGES : 4244

MessageSujet: Re: Miku ボ a mirror broken by a cold blade   Mer 26 Sep - 16:51

Bienvenuuue parmi nous et bon courage pour ta fiiiche cute
Si tu as besoin de quoi que ce soit, nous sommes là hug
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TEAM BILL
Thomas Hudson
TEAM BILL
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 23/11/2017
MESSAGES : 146

MessageSujet: Re: Miku ボ a mirror broken by a cold blade   Mer 26 Sep - 18:09

Bienvenue belle brune heart2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miku Yamaoka
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 24/09/2018
MESSAGES : 12

MessageSujet: Re: Miku ボ a mirror broken by a cold blade   Mer 26 Sep - 21:45

Merci à vous  hug C'est gentil Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TEAM BILL
Andrea J. Matthews
TEAM BILL
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2015
MESSAGES : 2490

MessageSujet: Re: Miku ボ a mirror broken by a cold blade   Mer 26 Sep - 23:24

Bienvenue !!!!

Je comprends qu'elle a quitté le Japon. Si elle aime le calme et la tranquillité. What a Face

Courage pour ton histoire !!! On pourrait peut-être avoir un lien avec mon Andrea ou ma Elsa. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miku Yamaoka
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 24/09/2018
MESSAGES : 12

MessageSujet: Re: Miku ボ a mirror broken by a cold blade   Jeu 27 Sep - 10:23

Merci Smile Elle aurait pu vivre en dehors des villes au Japon  What a Face  

Merci x2 Razz  Avec grand plaisir, je suis là pour ça  heart3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TEAM SAM
Gil A. Guérin
TEAM SAM
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2018
MESSAGES : 63

MessageSujet: Re: Miku ボ a mirror broken by a cold blade   Ven 28 Sep - 21:07

Sois la bienvenue, Miku, et si l'envie te prend, viens me voir après un match!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miku Yamaoka
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 24/09/2018
MESSAGES : 12

MessageSujet: Re: Miku ボ a mirror broken by a cold blade   Sam 29 Sep - 4:56

Merci Smile Faudrait d'abord qu'elle te connaisse pour qu'elle aille te voir après un match ahah  Basketball  Razz  Et surtout que Miku aille voir un match de NBA xD  huhu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TEAM SAM
Gil A. Guérin
TEAM SAM
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 12/06/2018
MESSAGES : 63

MessageSujet: Re: Miku ボ a mirror broken by a cold blade   Sam 29 Sep - 8:10

La NBA a deux équipes à Los angeles, les Lakers et les Clippers. Je joue au hockey professionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miku Yamaoka
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 24/09/2018
MESSAGES : 12

MessageSujet: Re: Miku ボ a mirror broken by a cold blade   Sam 29 Sep - 8:37

D'accooord, tu es joooueur de hooockey  danse de la joie Moi qui avait penser qu'à la NBA  cligne Miku a beaucoup de choses à apprendre xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TEAM DONNA
Aaron Samuels
TEAM DONNA
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 11/08/2017
MESSAGES : 524

MessageSujet: Re: Miku ボ a mirror broken by a cold blade   Mar 2 Oct - 6:43

Pardon du délai petit chou coeur
Je te valide cute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miku Yamaoka
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 24/09/2018
MESSAGES : 12

MessageSujet: Re: Miku ボ a mirror broken by a cold blade   Mar 2 Oct - 18:17

C'est pas grave, j'ai su être patiente  heart3

 Merci  hug
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TEAM BILL
Cassiopée Desnuits
TEAM BILL
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/05/2018
MESSAGES : 286

MessageSujet: Re: Miku ボ a mirror broken by a cold blade   Mer 3 Oct - 11:19

Bienvenue Jolie Miku! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TEAM HARRY
Siobhan O'Sullivan
TEAM HARRY
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/03/2018
MESSAGES : 766

MessageSujet: Re: Miku ボ a mirror broken by a cold blade   Mer 3 Oct - 20:21

Voilà un personnage complexe! Bienvenue à toi :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Miku ボ a mirror broken by a cold blade   

Revenir en haut Aller en bas
 
Miku ボ a mirror broken by a cold blade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Miku Kagami
» Cody Rhodes Vs Mark Henry Vs Stone Cold Steve Austin
» L'équipe no 1 [PV Natoshi Miku]
» It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: Tes rancoeurs dialectiques :: Poussez-vous, excusez-moi ! Poussez-moi excusez-vous ! :: Les fiches validées-