AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A new life is waiting [Priscilla]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andrea J. Matthews
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2015
MESSAGES : 2531

MessageSujet: A new life is waiting [Priscilla]   Lun 15 Oct - 2:56



 


A New life is waiting.


C’était le jour J, le 11 septembre 2018 plus précisément. Non, Andrea James Matthews n’avait jamais été très superstitieux choisissant cette date entre toutes pour l’aboutissement de son projet. Pour lui, cette journée se trouvait être parfaite ! Le soleil brillait et la chaleur n’était pas à se traîner au sol. Au volant de sa nouvelle voiture Toyota Rav4 – parce que vraiment, il ne pouvait pas aller plus petit – Andrea amenait Priscilla et Hector vers Santa Monica et plus précisément à une belle petite maison dans le quartier de Northwest.

- Tu vas voir ! La maison est géniale Priscilla ! Il y a deux chambres à l’étage voire une troisième même et une salle-de-bain. Au rez-de-chaussée, on entre dans le hall près du salon et c’est vraiment bien éclairé ! J’ai tellement hâte de te la montrer !

Excité, l’idiot avait failli manquer un feu rouge freinant alors brusquement. Bravo au papa dont son fils de neuf mois se trouvait dans son siège d’auto à l’arrière. On devait tout de même souligner qu’il avait justement pensé au siège d’auto lors de l’achat de la voiture. Oui ! Depuis le mois de mars, Andrea en avait fait des efforts pour changer sa vie tumultueuse d’adolescent tardif. Il n’était plus un adolescent. Il avait 25 ans, mari d’une merveilleuse princesse et papa d’un petit garçon vif d’esprit. Il ne savait pas si Priscilla accepterait de vivre à nouveau avec lui. Au moins, acceptait-elle de visiter la maison. Cela avait calmé un jeune homme très stressé arrivé chez les parents de Priscilla même s’il avait tenté de le cacher … Sans trop de succès évidemment.

Hector semblait vivement intéressé par ce qui se passait alors à l’extérieur. On était dans les rues du quartier Northwest ou les maisons unifamiliales pullulaient et évidemment, les enfants nombreux.

- Il y a un parc aussi non loin. On n’est pas aussi près de la plage que je l’aurais voulu parce que c’était trop cher. Mais bon, on va pouvoir s’y rendre bien vite quand même. Santa Monica est aussi à 30 minutes environ de L.A. !

Ne put-il pas s’empêcher soit incapable de laisser le silence s’emparer de l’habitacle de la voiture hormis les balbutiements réguliers de Hector. Le silence stressait le jeune homme qui ne savait pas à quoi pensait Priscilla. Alors, il le meublait de joie, de bons mots pour ce quartier. Son regard passait de la rue à Priscilla et vice versa. Subitement, il poussa un soupir et souriait plus franchement.

- C’est là pointait-il vers une maison au gazon bien tondu et avec deux grands arbres matures du côté droit de la rue. C’est elle !

Sur ce, Andrea tournait dans l’entrée de garage qui donnait sur un garage, mais n’y entra pas. Une autre voiture était stationnée dans la rue et justement un homme d’environ 40 ans sortait de la porte principale de la maison. Arrêtant le moteur, Andrea prit aussitôt les clés et alla à la rencontre de l’homme.

- Monsieur Matthews ! Je suis heureux de vous voir ! Il est tout juste 10 h : 00. Vous avez fait vite.

- Oui, il n’avait pas de circulation. J’amène ma famille avec moi. Heu … C’est peut-être pour … murmura-il les derniers mots.

- Bien sûr. Bonjour madame Matthews je présume. Je m’appelle Gregory Blackhorn et j’ai été l’agent immobilier de votre mari depuis le mois de juillet. Êtes-vous prête à emménager dans votre nouvelle maison ?

Lâchait l’homme sur le ton de la courtoisie et manifestement joyeux de cette vente. Il tendait la main à la jeune femme ne s’apercevant même pas que son mari était devenu subitement tendu le regard fuyant et ne sachant pas où mettre les mains. Il n’avait jamais expliqué sa situation familiale à monsieur Gregory Blackhorn. Rien n’était dit que Priscilla accepterait de vivre avec lui dans cette belle maison; pas même la surprise qui l’attendait à l’intérieur.

© Frimelda, sur une proposition de © Blork
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priscilla L. Matthews
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 30/12/2016
MESSAGES : 2148

MessageSujet: Re: A new life is waiting [Priscilla]   Jeu 1 Nov - 23:23



❝A new life is waiting.❞
Andrea & Priscilla
Le grand jour allait arriver. J’allais voir cette nouvelle maison que Andrea avait acheté. J’allais pouvoir la visiter à ses côtés. Ce que je voulais faire, je n’en savais encore trop rien. Je voulais voir cette maison, ça serait déjà un bon début. Ça pourrait être une bonne façon de pouvoir recommencer à zéro dans notre couple, au moins, ça pourrait être un bon départ je pense. Ça me stressait et j’étais certaine qu’Hector en était tout aussi excité de pouvoir visiter cette maison. Cette nouvelle maison dans laquelle il pourrait peut-être bien emménager. D’un côté c’est vrai que c’était bien existant ce genre de choses et par la même occasion c’était assez stressant quand même, je ne savais pas comment cela allait finir tout ça. On se retrouvait donc tous les trois dans la voiture. Je pouvais bien ressentir ce stress plus le moment approché et ce silence qui se trouvait dans la voiture. C’était assez étrange quand même. Mes parents avaient été content d’apprendre que mon mari allait me faire visiter une maison avec notre fils, ils voulaient bien me voir débarrasser le plancher mais bon, même s’ils savaient que ça ne serait pas si simple et que ça ne serait peut-être pas demain la veille.

J’eus un léger sourire quand le jeune homme me disait que la maison était géniale, c’était déjà un bon début. Apparemment cela allait bien l’air d’être une grande maison d’après sa description. J’avais hâte de pouvoir la visiter maintenant. De pouvoir la voir de mes propres yeux. « Et moi, j’ai hâte de voir ça ! Elle a l’air grande ! » Pouvais-je donc m’empêcher de dire, l’air enthousiasme. Je ne savais pas ce qu’on pourrait faire par la suite, mais bon au moins la voir ne me coûtait rien. Je ne savais pas trop quoi dire de plus. Etant dans la maison, j’espère que ça pourra changer. Qu’on puisse bien plus parler, une fois à l’intérieur. Un parc, ça c’était parfait pour Hector. Bon la plage, ce n’était pas ce que je voulais le plus non plus. Ce n’était pas si bien loin que ça finalement. Même du centre de Los Angeles. « Je suis sûr que c’est parfait. Que tu as choisi l’endroit idéal. » Pouvais-je donc m’empêcher de dire au jeune homme. Même si on n’avait pas tout autour de la maison, ce n’était pas bien grave. On n’avait pas besoin de tout non plus, on pouvait bien se contenter de peu.

On arrivait donc quasi à destination, le jeune homme me montrant la maison du doigt. J’eus un sourire la voyant, elle avait l’air belle. Au moins de l’extérieur, en tout cas. On sortait donc de la voiture, l’agent immobilier était là, lui aussi. Il devait nous attendre. Enfin, on était arrivé là en même temps quoi. En même temps que lui. J’avais descendu Hector de la voiture, le prenant dans mes bras. Le jeune homme qui nous faisait face se présentait donc à moi me demandant si j’étais prête à emménager. J’attrapais donc la main qui me tendait pour pouvoir la serrer. « Effectivement. Enchantée. » Commençai-je donc par dire à l’agent immobilier de la maison. « Mieux vaut tard que jamais, j’ai hâte de la visiter ! » Pouvais-je m’empêcher de rajouter. C’était bien vrai. Je voulais la voir cette maison et puis, maintenant qu’on était là, c’était bien pour ça. « Alors, tu nous la montres. » Dis-je donc à mon mari qui était à côté de moi et le petit Hector qui était toujours dans mes bras.

©️ Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrea J. Matthews
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2015
MESSAGES : 2531

MessageSujet: Re: A new life is waiting [Priscilla]   Mar 27 Nov - 3:27


 


A New life is waiting.


Andrea avait dégluti, à moitié caché derrière un petit arbre, gêné. Étrangement, Priscilla n’avait pas remarqué la signification des mots employés par l’agent immobilier à son encontre. Il soupira silencieusement détournant momentanément le regard avant de se rappeler le sourire de la jeune femme dans la voiture près de lui. Il se rappelait ses mots même « que tu as trouvé l’endroit idéal. » Elle semblait décidée à vivre avec lui. Il le savait. Subitement, il en était vraiment surpris, mais aussi agréablement heureux.

- Ne soyez pas gêné monsieur Matthews continuait l’agent immobilier à la suite de Priscilla. Vous connaissez parfaitement la maison maintenant. Je sais que vous pouvez la faire visiter vous-même.

Lâchait Gregory Blackhorn dans un grand sourire et amenant à découvert, par le fait même, la cachette du jeune homme; maintenant, on savait tous qu’il se trouvait un peu plus loin du groupe. Faisant bonne figure tout en se forçant d’oublier sa position peu enviable et sa nervosité précédente, Andrea revint vers la porte d’entrée avec un grand sourire au visage. Il donna un doux baiser spontané à Priscilla.

- Alors, je te … Je vous montre ! se reprenait-il aussitôt tout en portant son regard sur celui sérieux et, son père le savait, très fier de Hector. On entre !

- Je vous attends dans le salon. Venez me chercher lorsque vous aurez terminé le tour du propriétaire.

Entrait Gregory à la suite des Matthews dans la maison. On arrivait dans un hall plus ou moins grand avec l’escalier descendant du côté droit de la pièce. Monsieur Blackhorn s’engouffrait dans la pièce droite soit le salon, mais Andrea ne semblait pas très pressé d’y aller.

- À gauche, c’est la cuisine et on a une salle-à-manger en plus, mais … Viens à l’étage. J’ai quelque chose à te montrer. Et je vais prendre Hector, car il doit commencer à se faire lourd le petit costaud.

S’enjouait-il à Priscilla tout en s’emparant de Hector dans un petit fou rire. L’enfant émit quelques sons, mais il ne dit rien de plus. Mieux, il coucha sa tête sur l’épaule de son père alors qu’il voyait le sol s’éloigner derrière lui, le jeune homme montant les escaliers quatre à quatre.

Andrea ne prit même pas le temps de présenter l’étage. Il alla droit à la chambre des maîtres pour … Planté sur le pas de la porte stupéfait, Andrea perdit son sourire. La boîte dans laquelle devait se trouver son cadeau était ouverte. Le cadeau n’y était plus ! Rapidement, Andrea posait Hector sur le lit et il se grattait la tête en signe de confusion. Ou avait-elle pu aller ? C’était une petite écaille de tortue d’environ trois mois. Elle n’a pas pu aller bien loin. Il fouilla dans les tiroirs puis, sous le lit. Andrea, la peur subitement au ventre, alla jusqu’au bord de la fenêtre. Rien et celle-ci était fermée en plus. Il en eut un soupir de soulagement.

Pendant que son père s’énervait, le fils trop curieux s’amusait. Il venait de se mettre la boîte sur la tête, mais Andrea était bien trop concentré sur le chaton pour s’apercevoir de la petite bouille mignonne de l’enfant.

- Priscilla, je ne sais pas … Ton cadeau a …  Disparu.

L’observait-il momentanément dans les yeux avant de s’en détourner à nouveau gêné. Génial ! Lui qui voulait paraître mature, c’est raté. Comment allait-il être un bon père, s’il perdait un chaton ? Andrea savait avoir eu peur que la petite bête soit mal à l’aise dans le noir et donc il n’avait pas totalement fermé la boîte. Zut, maintenant il se trouvait ridicule.

© Frimelda, sur une proposition de © Blork
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: A new life is waiting [Priscilla]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A new life is waiting [Priscilla]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Life in UCLA
» 05. What the hell are you waiting for.
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: d'où venons-nous :: Santa Monica :: Home sweet home-