AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 We wish you a merry Christmas. | ft. Ollie ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ellie Fields
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 07/11/2018
MESSAGES : 108

MessageSujet: We wish you a merry Christmas. | ft. Ollie ♥   Dim 11 Nov - 1:15



Olivia & Ellie



We wish you a merry Christmas.



▬ 24 DÉCEMBRE 2007. ▬


La période de Noël était clairement ma préférée dans l’année. L’air frais, l’ambiance chaleureuse, les retrouvailles avec la famille, l’impatience des enfants face à leurs cadeaux, les chocolats chauds devant la cheminée, le feu de bois crépitant, la neige derrière les fenêtres… Bon, j’enjolivais légèrement. Cela faisait bien des années que je n’avais pas vu la neige. La seule neige qu’on pouvait voir à Los Angeles était artificielle. Certes, l’ambiance était la même. Les guirlandes lumineuses dans chaque rue de la ville, la grande patinoire installée sur une place, les géants sapins décorés. Mais pas de réelle neige. Je devenais toujours nostalgique de mon Ecosse natale, ou bien de Londres où j’y avais passé de nombreuses années de ma vie. Là-bas, c’était de la vraie neige. Et mine de rien, ça changeait beaucoup de choses. Dans mon esprit, en tout cas. Mais cette année, je ne retournerais pas voir ma famille en Ecosse pour fêter Noël. Cette année, nous passerons les fêtes ici, à Los Angeles, dans la famille de mon mari. Certes, il était plus facile de les voir tout le reste de l’année, contrairement aux Saint-James, mais il fallait faire des choix. L’année dernière s’était déroulée en Ecosse, là, ce serait aux Etats-Unis. Il faut dire que Derek travaillait le jour du réveillon, ce qui compliquait les choses. Pour ma part, j’avais eu ma journée. J’avais alors pu me préparer en prenant mon temps. La bonne chose était que ce n’était pas moi qui préparait le repas de ce soir. Merci Maman Fields. Bon, je savais toutefois qu’en tant que belle-fille modèle, je devrais me rendre plus tôt chez les Fields pour mettre la main à la patte. Paraît que ça fait bon genre, et j’avais été élevée de la sorte. Le plus compliqué était de quitter la conversation Skype avec ma mère. Quand elle m’appelait, c’était pour des dizaines et des dizaines de minutes, pouvant s’étaler à des heures. Pourquoi lui avais-je appris le fonctionnement d’une telle chose ? Quelle erreur. Tout ça pour me raconter que sa grande copine de longue date Guillemette préparait une bûche aux marrons pour régaler ses petits-enfants ce soir. Parce que oui, elle, elle avait des petits-enfants. Certainement qu’elle était enviée par ma mère et que celle-ci me le faisait savoir. Elle était bien mignonne de me raconter les dernières informations, mais il ne fallait pas que je tarde non plus. A l’heure qu’il était, la dinde était déjà prête à être enfournée chez les Fields. Je sentais comme une pointe de tristesse dans sa voix, dû au fait que je n’étais pas avec elle. Je ne cessais de lui dire que je passerais prochainement. D’autant plus qu’elle me présentait mon père comme presque mourant alors qu’il n’avait qu’une petite toux. Quelle marseillaise celle-là, toujours à exagérer. Elle pourrait faire de la télé-réalité, c’était certain. Elle ferait grimper les audiences avec tous ses coups de gueule inintéressants et surjoués parce que Kevin a mis le lait avant le céréales et Bérénice de l’eau sur sa brosse à dents avant de mettre le dentifrice. Présenté comme cela, pour elle, ce serait un affront, un crime. Mais elle me manquait. Papa aussi.

Hâtée par le temps, je filais de la maison. Quel dommage de ne pas voir de neige. Nous n’avions même pas le plaisir de gratter le pare-brise de la voiture en sortant de chez soi. Ce fameux moment où tu n’avais pas prévu dix minutes de perte inutile à gratter comme une forcenée ta bagnole. Même ça, ça me manquait. L’année prochaine, j’y retournerais durant les festivités de Noël. Pour l’heure, je prenais la voiture pour aller de l’autre côté de la ville. J’y retrouvais quelques minutes plus tard l’allée décorée des Fields. Décorée avec goût, qui plus est. Dieu merci, il n’y avait pas de Père Noël montant son échelle, direction la cheminée de la maison, sur un bout de mur à côté de la porte d’entrée, ou bien un bonhomme de neige chantant toujours la même et entêtante musique à chaque fois qu’on passe devant lui. « Ma chérie, comment vas-tu ? » étais-je accueillie par Crista Fields, radieuse comme à son habitude. « Très bien, et vous ? Les préparatifs ne sont pas trop longs ? Je suis venue plus tôt pour vous aider Madame Fields. » présentais-je à ma future belle-maman, avant qu’elle me fasse signe de rentrer. « Allez, rentre au chaud. Et je t’ai déjà dit de m’appeler Crista ! » me répétait-elle, pour la millième fois. Ça faisait six ans que j’étais avec Derek, j’avais vu Madame Fields à maintes reprises, mais je continuais de l’appeler ainsi. Je l’appellerais Crista quand je serais finalement mariée à son fils, c’était ainsi que je voyais les choses. Elle prenait mon manteau pour le déposer sur le porte-manteau, tandis que je déposais mon sac à main sur le sol, juste à côté. Madame Fields m’emmenait jusqu’en cuisine où, il fallait le dire, il y en avait partout. « Ellie chérie, peux-tu préparer le plateau de fromages ? » me demandait-elle, me faisant me rappeler que Crista Fields adorait la France et sa gastronomie. Il était vrai que pour être sa parfaite belle-fille, il fallait manger du chèvre, du brie et du camembert. Sinon, t’étais clairement rejetée de sa part. Elle était une personne charmante, avec de l’humour et un caractère bien trempé mais qu’on appréciait énormément. Derek avait pris d’elle sur certains points. « Je suis la première ? » lui demandais-je, alors que je sortais les fromages du réfrigérateur, cherchant ensuite dans les placards le plat à fromages. J’étais comme chez moi, au vu du nombre de fois où j’étais venue et que les parents Fields me mettaient à l’aise. « Oui. J’ai eu l’appel de Liam qui me disait ne pas tarder. Et attention, surprise… Il vient accompagné ! » m’annonçait-elle, comme si elle détenait l’information la plus importante de l’année. En même temps, la porte d’entrée se faisait entendre. « Ah, quand on parle du loup ! » s’écriait Madame Fields, lâchant à nouveau sa préparation afin d’accueillir son fils et sa compagne. Je faisais alors de même, les bouts de doigts sentant les pieds à cause du camembert tant aimé de Crista. Je me ramenais alors vers l’entrée de la demeure, enlaçant Liam que je connaissais très bien depuis toutes ces années, puis saluant la nouvelle arrivée. « Ellie. » me présentais-je tout d’abord. « La compagne de Derek. » ajoutais-je afin d’en préciser plus sur mon statut dans la famille Fields. Inutile de préciser qui était Derek, elle en avait probablement entendu parler par Liam. « Olivia. » présentait Liam, certainement très fier d’amener sa compagne en ce soir de fête. « Liam, tu peux la laisser se présenter toute seule, voyons ! » plaisantais-je en regardant ensuite la demoiselle en question. « Donc, Olivia, j’imagine ? » rigolais-je. Elle semblait être une femme sympathique, avec un brin de folie. Une femme parfaite pour Liam, en soi.


© Ludi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Olivia P. Scott
avatar
DATE D'INSCRIPTION : 01/10/2018
MESSAGES : 56

MessageSujet: Re: We wish you a merry Christmas. | ft. Ollie ♥   Hier à 20:17

We wish you a merry Christmas.
Ellie & Olivia

J’étais toute excitée pendant les périodes de noël. J’adorais ça depuis ma plus tendre enfance. De le passer avec mes parents et ma petite sœur, Lisa. Même si cette année, les choses étaient différentes. J’allais passer les fêtes de fin d’année dans la famille de mon homme. C’était bien la première fois que je le fêtais ailleurs que chez moi, mais ce n’était pas pour autant que cela allait être moins bien. Bien au contraire. Ça serait seulement une ambiance différente, c’est tout. D’un côté, ça pouvait m’effrayer également. J’étais encore jeune à mon goût, et ne connaissais pas encore toute la famille Fields. Je connaissais bien évidemment la mère de Liam, son frère et sa sœur, mais comme ça ne faisait pas très longtemps que j’étais la compagne de Liam, ça pouvait me mettre la pression. En plus, je savais que le frère de Liam viendrait en compagnie de sa petite-amie que je n’avais pas encore vu. Cela allait être une grande première pour le coup. Heureusement que j’étais en vacances en ce moment. J’étais encore dans les études. Dans des études de droit plus particulièrement. J’adorais ça. J’avais enfin fini par trouver ma voie. Etant jeune, à l’école je ne savais vraiment encore ce que je voulais faire de ma vie, mais j’avais bien fini par trouver. J’avais eu l’habitude pendant de nombreuses années quand j’habitais avec mes parents de regarder les informations à la télévision, ma sœur aussi et finalement ce n’était pas plus mal. J’avais pu prendre conscience de certaines choses dans ce monde qui pouvait être totalement dingue, et avait trouvé vers quoi me diriger. Je voulais tout bonnement travailler dans la police. Bon ça n’allait pas être un chemin facile à atteindre, mais je le voulais et puis mes parents étaient contents que je me passionne pour quelque chose, alors j’avais tout leur soutien évidemment.

J’avais le trac, Liam lui avait travaillé la matinée. On avait donc eu le temps dans l’après-midi d’aller acheter deux trois trucs pour cette soirée qui nous attendaient et enfin donc de pouvoir se préparer tranquillement pour cette dernière. J’avoue que pour cette occasion, j’avais craqué pour une nouvelle robe que mes parents avaient eu la gentillesse de m’offrir. Ouais bon en fait, c’était leur cadeau de noël, mais au moins, je pouvais donc la porter le soir même. Pour la porter le soir de noël dans la famille Fields. Il fallait marquer le coup. Je savais au moins que mes parents ne seraient pas seuls ce soir puisque Lisa serait avec eux. Ils pouvaient me manquer, même en habitant tous à Los Angeles, je n’avais pas toujours le temps de leur rendre visite. Enfin ma petite sœur revenait à la maison pour les fêtes, pendant ses vacances parce qu’elle n’habitait plus à Los Angeles. Elle avait décidé d’aller faire ses études ailleurs, pour faire ce qui lui plait. Je ne pouvais pas le lui reprocher après tout, même si c’était celle qui me manquait le plus dans notre famille. Nos parents nous avez toujours appris de faire ce qu’on voulait faire et d’aller au bout de ses rêves. C’est ce que Lisa avait fait et c’était parfait. J’étais heureuse et fière d’elle, tout simplement. Comme n’importe quelle grande sœur, j’imagine.

Connaissant la mère de Liam, j’étais certaine qu’elle nous avait préparé un bon repas. C’était aussi pour ça que j’aimais tant noël, parce qu’on avait droit à un festin, de la bonne nourriture qu’on ne s’autorisait pas forcément à manger les autres jours de l’année. En même temps, ça prenait vachement sur le portefeuille ce genre de repas, alors c’était normal dans le fond. Même si de temps en temps, il m’arrivait de me faire certains plaisirs par-ci, par-là. « Chérie, tu es prête ? On peut y aller, ils nous attendent ? » Me demandait Liam à travers la maison en venant jusqu’à notre chambre. « Whouah, tu es sublime ! » Rajoutait-il avec son sourire qui m’avait fait craquer plus d’une fois. « Elle va t’adorer, ne t’inquiète pas. » Il savait que cette soirée était importante à mes yeux. J’y tenais. C’était la première fois que j’allais rencontrer la fameuse Ellie, la compagne de Derek, le frère de Liam. Je voulais bien évidemment que tout se passe au mieux. Nous allons donc jusqu’à la maison des Fields. J’eus un petit soupire avant d’entrer à l’intérieur de la maison, le sourire aux lèvres voyant Crista. Nous nous retrouvions donc face à Ellie à présent. Ça me fit sourire davantage quand Liam me présentait à la jeune femme. Comme si j’étais une petite timide qui ne pouvait pas le faire toute seule. « C’est ça. Ellie je suppose alors ? » Lui dis-je donc, toujours le sourire aux lèvres. « La compagnie de Liam. » Dis-je, prenant exemple sur elle, même si elle le savait déjà. « Enchantée. » Rajoutai-je, un sourire en coin. « Ça fait longtemps que vous êtes arrivée ? » Je ne savais pas encore vraiment si je devais la tutoyer ou la vouvoyer. Après tout, je ne voulais pas paraître impoli à son égard.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
We wish you a merry Christmas. | ft. Ollie ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Merry Christmas!!
» END - Merry Christmas : Le miracle de noël ? [Chuchu]
» Merry Christmas or not ♦ Roxanne
» We wish you a merry christmas [PV] [FINI]
» [Silver Beards VS Mr.4 & Miss Merry Christmas]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vice et Versa :: j'ignore de le savoir :: Des fois, t’as pas un peu envie de pas rien faire ? :: Flashback-